Service communication

Le 29/07/2020
à 16h05

Le village à l'heure du romantisme allemand

Le violoncelle d'Eric Courrèges et le piano de Georges Pludermacher ont retenti au cœur de l'église St Trophyme hier soir, pour le plus grand plaisir des mélomanes.

Pour cette soirée organisée par la municipalité, le port du masque et les mesures de distanciation n'ont pas minimisé le plaisir des participants à ce rendez-vous, qui a fait la part belle à au romantisme allemand. Accueillis par Catherine Casellato, adjointe à la culture, les virtuoses ont séduit la centaine de personnes venue redécouvrir des œuvres de référence.

 

 

Actualités Articles liés