Exposition Christina Manzoni

Christina Manzoni, artistique peintre,exposera au jardin du musée Arts et Histoire.
  •  Présentation :

Initiée à la peinture dès l’enfance par son oncle Jean De Vallez, artiste peintre à Paris, Christina Manzoni travaille l’huile et le pastel pour une ode à la Femme qu’elle décline en instants fugaces, douceur, sérénité et volupté.

Sa série « Tango Passion » rend hommage à la danse, sa seconde nature artistique, aux mouvements endiablés de la danse des rues, le Tango, cette danse passionnée qui fut censurée, humiliée, torturée, exilée, comme tant de femmes et d’hommes pendant les années noires de la dictature.

  • Mot de l'artiste

 J’ai fait le choix de L’Art du pastel,  j’en expérimente tous les possibles, sans cesse à la recherche d’une couleur inédite et d’un effet supplémentaire.

A la palette multiple des couleurs, j’ajoute les hachures, les écrasés, les fondus, les estompés, les superposés, les ciselés… autant de finesse qui me permettent de donner réalisme et sensualité à un visage, à un corps et d’exprimer la cadence à un tango.

J’aime le pastel idéal pour suggérer la fraîcheur et le velouté de l’épiderme. Mes belles Jade, Perle et Odalisque offrent avec délicatesse les reflets, les transparences et les fragilités de leur nuque et de leurs épaules,…de leurs cuisses à la jarretière ou de leur torse corseté…. J’aime rendre hommage à la Femme, que je dessine sinueusement érotique, le regard fardé et séducteur, la main gantée, le corps nu ou somptueusement drapé, qui invite en douceur à faire connaissance…

Mais ce corps que j’exprime avec sensibilité et vérité peut disparaître soudain sous des vêtements affriolants, en robe de soirée, en tailleur mode, en femme fatale chapeautée ou en gitane froufroutée. Il peut surtout réapparaître en silhouette, dans un duo ou en dynamique de groupe.

 Je peins des scènes de danse toniques, qui respirent la vie et inspirent la joie. Par des tons vifs et travaillés, je les souligne d’un trait. Par l’animation des couleurs, j’aligne ou croise avec ardeur les rouges, les verts, les jaunes, les bleus. Par les ondulations érotiques des corps serrés les uns contre les autres, par ces duos enlacés jusqu’à confondre les formes.

Le pas en synchronie, les corps en harmonie, voilà des scènes montées comme un concert… La sensualité et la langueur en plus, évidemment ! Entre le Moulin rouge et l’opéra ! L’explosion du moulin rouge et la noblesse de l’Opéra réunies ! Et l’Argentine je n’oublie pas l’Argentine et cette musique qui fait tanguer les corps… il vient comme un écho l’air de la Cumparsita, à moins que cela ne soit la voix de Carlos Gardel !

 

 

 

4 juillet 2017 - 9 juillet 2017

10h-12h30 - 15h-19h

Le village

Jardin du musée Arts et Histoire

Tarif

Entrée libre

musée de Bormes

06 29 61 52 17