Exposition Alexis Garcia et Noëlle Koning

Le jardin du musée Arts et Histoire accueille deux artistes déjà bien connus du public borméen

Alexis Garcia

Il y a un an, le talentueux Alexis Garcia dévoilait, pour la première fois, ses sculptures d’acier. En soudures, torsions et engrenages, travaillant même l’image portée sur le mur de la sculpture éclairée, Alexis Garcia élabore une réflexion sur le fonctionnement de l’être humain, puisant son inspiration dans la mythologie et la philosophie. Sa toute première pièce, un crâne métallique, l’accompagne dans chaque exposition. "Je n’étais pas un excellent élève en classe, avoue-t-il. J’avais du mal à adhérer à la vision de l’art que l’on m’a enseignée. Cette tête, je l’ai réalisée pour mon épreuve d’arts plastiques du baccalauréat, et là, ça a été le déclic ! J’ai décidé de ne jamais vendre cette pièce-là."

Passionné de mangas depuis son enfance, le jeune homme, qui a dessiné assidument les personnages de ses cartes de Dragon Ball Z parce qu’il voulait "les posséder en plus grands", s’adonne aussi à la peinture de portraits tout droits sortis d'un écran de cinéma, en couleurs pop sur de grandes plaques de métal. Alexis Garcia, artiste à son compte depuis un an, a des milliers de projets en tête, la maturité et le talent qu’il faut pour les réaliser.

Noëlle Koning

Noëlle Koning, née à Bruxelles en 1960, vit et travaille à Braine-l’Alleud. Diplômée de l'École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre (Bruxelles), elle a été lauréate du Prix Jeune Peinture Belge en 1985 et en 1986, et des prix de la Fondation SPES en 1996 et en 2001. Noëlle Koning expose depuis plus de trente ans, tant en Belgique qu’à l’étranger (Allemagne, France, Suisse, Italie, Australie, Chili...). Un certain nombre de ses œuvres ont intégré des collections privées et publiques, notamment celles de la Banque Nationale de Belgique, Communauté Française de Belgique, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Musée d’Art Moderne d’Ostende, du Musée d’Ixelles, de la Province du Brabant wallon, du BIAC Zaventem (Brussels Airport). Noëlle Koning participe à de nombreuses expositions tant collectives qu’individuelles. Plusieurs publications et monographies lui ont déjà été consacrées.

"A la question: quelle est la signification que j'accorde au fait d'exposer mon travail à Bormes- les-Mimosas, je pourrais donner plusieurs réponses.
La première serait la filiation que je ne peux renier avec tant d'artistes venus comme moi du Nord se laver les yeux de trop de brume, de cieux trop bas, d'horizons sans contraste, fascinés par la scintillance de la lumière et la densité des couleurs d'ici.
La seconde ferait référence à la manière dont le village, dans sa structure à la fois labyrinthique et poétique, dans cette alliance entre strates minérales d'un passé énigmatique et vitalité débordante du végétal, m'émeut profondément. J'y ai tant séjourné depuis mon enfance, je l'ai tant exploré, en toutes saisons et humeurs, qu'il est littéralement incrusté en moi. Néanmoins, il continue à me surprendre.
L'aspect affectif enfin, des liens que j'ai tissés avec Bormes, n'est pas des moindres. Qu'ils soient associés à mes souvenirs familiaux -mon regretté père, en contemplation sur la terrasse de sa maison, était au paradis- ou aux précieuses et intenses relations d'amitiés que j'ai la chance d'y entretenir, tous contribuent à mon attachement à ce microcosme et suscitent mon envie d'y partager ma peinture".

25 août 2017 - 13 septembre 2017

En aout : du mardi au dimanche : 10h-12h30 / 15h-19h, en septembre : du mardi au dimanchei : 10h-12h30 / 14h-18h

Le village

Jardin du musée Arts et Histoire

Tarif

Entrée libre

musée de Bormes

04 94 71 56 60