Service communication

Le 03/12/2018
à 10h53

Quatre femmes, quatre regards...

Jusqu'au 6 janvier prochain, le musée Arts et Histoire ouvre ses portes à quatre Borméennes talentueuses, quatre "drôles de dames" qui partagent une passion commune pour l'art abstrait.

C'est avec beaucoup de plaisir que le premier magistrat, François Arizzi, a accueilli quatre artistes Borméennes au nom bien connu dans la cité. Maryline Foucaut, Joëlle Peyrugues, Corinne Borgniet et Nathalie Troin offrent ainsi quatre "Regards" orientés vers un même objectif : l'expression de leurs sensibilités dévoilées. 

Pour les quatre femmes, ce sont quinze années d'échanges, d'influences et de partages au cours desquelles chacune a pu trouver et affirmer son style. Des parcours artistiques différents mais complémentaires comme peuvent le découvrir les visiteurs du musée Arts et Histoire. Les sculptures profondes et lumineuses de Joëlle Peyrugues viennent ainsi répondre aux toiles stylées de Nathalie Troin, aux œuvres lyriques de Corinne Borgniet et au travail puissant de Maryline Foucaut suite aux incendies de 2017. 

Une exposition riche à découvrir jusqu'au 6 janvier prochain au musée, 103 rue Carnot - du mardi au samedi