Service communication

Le 17/05/2018
à 11h57

Protéger le village

Aux côtés de Yoan Morlot, entrepreneur borméen spécialisé dans le débroussaillement, François Arizzi, maire de Bormes les Mimosas, a fait le point sur les travaux de mise en sécurité du village qui viennent d'être réalisés pour un coût de 20 000 euros sur le budget communal.

Ce sont plus de 400 arbres – morts sur pied – que Yoan Morlot et son équipe ont abattu sur une zone de 5 hectares comprise entre la Fontone, Notre Dame de Constance et l'arrière du château.

Nous avons décidé de financer 20 000 euros de travaux de débroussaillement sur le budget communal pour mettre en sécurité le village. Cette action vient en complément des OLD – obligations légales de débroussaillement – effectuées par les riverains.   François Arizzi, maire de Bormes les Mimosas

Alors que la législation prévoit que les propriétaires doivent débroussailler à 100 mètres autour de leur habitation, ce sont 25 mètres de plus que la ville de Bormes a financé pour approfondir la protection d'un secteur sensible.  

Nous sommes intervenus pendant un mois, à six personnes, sur cette zone. Un travail vraiment nécessaire que nous avons réalisé exclusivement de manière manuelle. Yoan Morlot, société ATD

Ainsi, en plus d'offrir un pare-feu au village, ces travaux permettront, au besoin, l'intervention des sapeurs-pompiers.