Service communication

Le 05/09/2017
à 09h32

Les mille expressions de François Armanet

Le premier magistrat de la ville, François Arizzi, aux côtés de son adjointe déléguée à la vie culturelle, Cathy Casellato, de son homologue Lavandourain et des élus du bassin de vie, a inauguré la très belle exposition réalisée par le Réseau Lalan au musée Arts et Histoire

A chacun de ses rendez-vous au musée Arts et Histoire, le Réseau Lalan propose aux visiteurs une magnifique exposition riche, surprenante, parfois déroutante. Des moments phares dans la vie culturelle borméenne qui, cette année encore, se révèlent être à la hauteur du défi. Pour cette nouvelle carte blanche offerte par la ville de Bormes les Mimosas, le Réseau Lalan a choisi de mettre en exergue l'œuvre de François Armanet. Véritable autodidacte, l'artiste originaire de Lyon a vécu de nombreuses années à Bormes les Mimosas où il tenait une galerie, "l'homme de fer". Un personnage au caractère bien marqué à l'image de son parcours de vie. Issue d'une famille bourgeoise, il décide de devenir artiste et se refuse, tout au long de sa vie, à laisser ses choix être guidés par l'argent. Peintre en dillétante au fil des ans, il revient s'installer à Bormes et peint désormais de manière constante dans son atelier avec vue sur le village médiéval. 

Jusqu'au 15 octobre prochain les amateurs "d'expressionnisme" – et les autres –, pourront donc découvrir les dizaines de portraits réalisés par l'artiste. Des hommes, des femmes, des gens ordinaires, des exclus, des travailleurs... De tout âge et de toute époque, ils semblent porter, à leur tour, leur regard troublant sur le visiteur.