Service communication

Le 22/10/2020
à 10h44

Le maire et le conseil municipal recueillis en hommage aux victimes

En début de séance du conseil municipal qui s'est tenu hier, mercredi 21 octobre, le maire François Arizzi et les élus se sont recueillis en hommage au professeur Samuel Paty et à la mémoire des victimes des Alpes Maritimes.

C’est dans le cadre solennel du conseil municipal qui s’est tenu hier soir que le maire, François Arizzi, a souhaité rendre hommage à Samuel paty, le professeur lâchement assassiné par un terroriste pour n’avoir fait que son travail d’enseignant. L’occasion pour le maire et l’ensemble du conseil municipal d’affirmer leur soutien à la communauté éducative pour défendre les valeurs de la république.

Je souhaite dire quelques mots au sujet de l’effroyable exécution de Samuel Paty vendredi 16 octobre dernier. J’ai tout d’abord une pensée pour sa famille, première victime de ce drame et à qui, en votre nom, je présente les condoléances de la ville de Bormes les Mimosas. Depuis quelques années la France est victime d’actes terroristes perpétrés par des islamistes qui mettent leur religion ou du moins l’interprétation qu’ils en ont au-dessus des lois de la République et de la laïcité. Mais avec la décapitation de M. Paty nous avons encore franchi des degrés dans l’horreur... Le meurtre de Samuel Paty nous interpelle, pour qu’il ne soit pas mort pour rien, faisons en sorte de nous mobiliser fortement, efficacement, durablement pour agir réellementFrançois Arizzi

Le premier magistrat a également rendu hommage aux victimes de la tempête Alex qui a ravagé la région voisine des Alpes maritimes.

Je sais que les Borméennes et les Borméens se sont instantanément mobilisés pour venir en aide aux sinistrés et je veux les en remercier. Que ce soit par des dons financiers au travers de différentes cagnottes ouvertes pour l’occasion, ou par des dons alimentaires à la Croix rouge, ou par tout autre moyen, les Borméens ont une fois de plus répondu présents. Je me dois aussi d’adresser en votre nom mes félicitations et mes remerciements aux membres des CCFF de Bormes qui se sont rendus sur place à bord de 2 véhicules pour aider pendant 3 jours les populations à retrouver une vie normale. La municipalité ne pouvait être en reste et a décidé de répondre à l’appel à la solidarité de l’association des maires ruraux des Alpes Maritimes en offrant la somme de 5000 euros, somme qui sera reversée directement au bénéfice des communes rurales sinistrées,François Arizzi

Autour du premier édile, les élus se sont recueillis lors d’une minute de silence et se sont associés à la  douleur de toutes les familles.



Actualités Articles liés