Service communication

Le 09/10/2017
à 15h51

Incendies : le maire, François Arizzi, a été reçu a l'Elysée

À l’invitation du Président de la République, Emmanuel Macron, François Arizzi, maire de Bormes les Mimosas s’est rendu à l’Élysée – Présidence de la République française.
Communiqué du cabinet du maire :

À l’invitation du Président de la République, Emmanuel Macron,  François Arizzi, maire de Bormes les Mimosas s’est rendu à l’Élysée – Présidence de la République française, vendredi 6 octobre à 19h, pour une réception organisée pour les acteurs de la lutte contre les feux de forêts de cet été et de la gestion des ouragans.

Il était accompagné  du Major Michel Gonzalez, adjoint au commandant de notre brigade de Gendarmerie. François Arizzi  y a rencontré le président de la Protection Civile Paul Francheterre, à qui il a pu de nouveau exprimer toute sa reconnaissance pour le dévouement des bénévoles de son association lors des feux du 25 au 27 juillet derniers.

Au cours de son discours, Emmanuel Macron a notamment mis en exergue la remarquable gestion des évacuations sur Bormes les Mimosas et salué l’engagement et le travail de l’ensemble des forces mobilisées dans la gestion du sinistre que nous avons connu.

Même si cette rencontre n’était pas une réunion de travail, cela a été l’occasion de faire entendre la voix de Bormes les Mimosas et de relayer certaines de nos demandes, notamment concernant les moyens aériens. 

Pendant ce temps, … à Bormes

Vendredi 6 octobre, un nouvel incendie dont l’origine criminelle ne fait pas de doute a éclaté sur notre commune vers 21 heures, au quartier de Maudroume. Deux départs de feu avaient été recensés un peu plus tôt dans la journée du côté du site de Babaou.

Poussé par un vent assez fort, le feu a très vite brûlé quelques hectares.

Les pompiers sont très rapidement intervenus, 6 groupes, soit 120 hommes, venus de plusieurs casernes varoises engagées en une heure environ. Un PC pompiers a été mis en place au rond-point de la Verrerie. Une partie des soldats du feu, en prenant des risques, ont contourné l'incendie par le nord pour éviter qu’il n’atteigne Notre Dame de Constance et le haut du village.

Le quartier du Haut Para et du train des Pignes étant menacés, le plan communal de sauvegarde a été activé par le maire, François Arizzi. Malgré sa présence au même moment à l’Elysée, il a pu suivre les opérations de très près par biais du docteur Isabelle Canonne, maire adjoint aux affaires sociales, qui était à la tête d’un groupe d’élus et d’employés municipaux. La gestion centralisée s’est mise en place ainsi qu’une relation directe avec la Préfecture. La communication sur les réseaux sociaux a été très rapide, la salle polyvalente de Bormisport a été ouverte pour accueillir les personnes susceptibles d’être évacuées. Une organisation maintenant, malheureusement bien rodée.

Fort heureusement, le vent est complètement tombé vers 23h, le feu a pu connaître une évolution favorable, le plan communal de sauvegarde a pu être levé vers 0h30 et le feu définitivement fixé vers 2 heures du matin. Environ 8 hectares ont été brûlés, c’est encore trop, mais le pire a pu être évité.

Ce nouvel épisode, n'est pas fait pour rassurer nos populations même si il ne faut pas tomber dans la psychose, tant que les pluies d’automne ne seront pas arrivées.

Actualités Articles liés