Service communication

Le 31/03/2017
à 14h56

Gérard Archer : un peintre à messages

« Fragile », un nom des plus poétiques pour la magnifique exposition proposée par Gérard Archer à la Maison des artistes.

Ses œuvres jouent avec la lumière et les couleurs pour transmettre un message d’humanité, d’espoir et la nécessité de préserver la vie. Un univers entre l’abstrait et le réel, qui a séduit Catherine Casellato, adjointe à la culture et les visiteurs enthousiasmés par son travail.

Les œuvres présentées sont l’aboutissement d’un travail commencé tout jeune. Peignant pour son plaisir, il y a quelques années, une amie et cliente lui fait passer le cap pour présenter ses créations. Elle lui propose de participer avec elle à une quinzaine d’expositions dans les villes du Nord. Désormais à la retraite, il poursuit son œuvre sous les conseils avisés du peintre Didier Cordon, avec qui il expose ses toiles dans diverses galeries en France.

Côté anecdote, les plus anciens des Borméens se souviennent peut être du peintre ! En effet, coiffeur de formation, après avoir tenu dans les années 1960 le salon « Véronique » situé rue Carnot, cet artiste autodidacte avait suivi son épouse dans le Nord. 

  • Une exposition à  ne pas manquer, présentée jusqu’au 5 avril prochain et à découvrir ce week-end, dans le cadre des journées des métiers d’art. 

  • Maison des artistes, village, rue de la Rose (au départ du parvis de l’église). Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 17h30. Entrée libre.

"Fragile" Gérard Archer