Service communication

Le 25/07/2017
à 14h32

Ehpad : des pensionnaires solidaires !

Deux tonnes de matériel médical et de vêtements ont quitté la commune de Bormes les Mimosas pour rejoindre la Roumanie. L'épilogue d'une belle aventure collective débutée au printemps 2016

Il aura fallu 18 mois, de courage et de détermination, pour voir le projet aboutir. A l'origine, un groupe de 25 résidents de la maison de retraite "Braquehais" qui s'est constitué en COVISA – comité de la vie sociale et de l'animation. Leur premier projet : organiser une collecte de matériel médical et de vêtements au profit des personnes âgées et handicapées en Roumanie.

La Roumanie est l'un des pays les plus pauvres de l'Europe marqué par les stigmates de 40 années de dictature, gangréné par la corruption et les inégalités. Dans ce pays où il n'y a pas de sécurité sociale, les personnes âgées démunies sont les plus vulnérables et vivent encore, pour beaucoup, dans des hospices comme ceux que l'on pouvait voir en France il y a plus de 100 ans. C'est inimaginable.Renée Chayaux, résidente de l'Ehpad

De ce constat, l'envie de se mobiliser est née. Soutenus par Mme Rubia, directrice de l'Ehpad, par Laurent Poggi l'animateur de l'Ehpad, par la fondation de l'armée du Salut et par la municipalité de Bormes les Mimosas, les bénévoles voient leur projet prendre forme. Fauteuils roulants, déambulateurs, béquilles mais aussi vêtements arrivent de tout le bassin de vie, ils sont triés par les résidents puis stockés dans un local prêté par la ville. 

La difficulté était de s'assurer que le matériel récolté ne serait pas vendu sur place. La fondation de l'Armée du Salut en France a contacté l'Armée du Salut en Roumanie. C'est elle qui receptionnera le matériel et le distribuera aux personnes âgées et handicapées dans les hôpitaux ou maisons de retraite. Laurent Poggi, animateur de l'Ehpad

C'est au petit matin que Renée Chayaux, le personnel de l'Ehpad, Josiane Magréau et Ghislaine Imbert conseillères municipales, se sont retrouvés pour procéder au chargement du convoi. Touché par l'action mise en place par les résidents borméens, Gheorghe Serbanescu, transporteur routier basé en région parisienne d'origine roumaine s'est proposé pour acheminer, gratuitement, les deux tonnes de matériel en semi-remorque. A l'heure qu'il est, le camion est en route pour apporter un peu de bonheur et de confort aux aînés roumains... Une bien belle mission réussie !

Les deux tonnes de matériel médical en route pour aider les plus démunis en Roumanie

Actualités Articles liés