Service communication

Le 24/04/2020
à 10h41

Ecole : réflexions et mesures pour le déconfinement

A l'heure où le retour progressif des enfants à l'école se précise, les directrices des établissements scolaires, services municipaux ou encore élus se sont réunis pour effectuer un point.

Elus, services municipaux et directrices des établissements scolaires se sont réunis - en visio conférence - pour travailler sur les modalités à mettre en place, d'ici le 11 mai, pour une reprise partielle des écoles. Un temps d'échange souhaité et orchestré par le maire, François Arizzi et son adjointe aux affaires scolaires Magali Tropini.
En présence de Roseline Baret, directrice de l'école maternelle, de Sylvie Vigneron, directrice de l'école élémentaire, de Vincent Amiet directeur général des services et de Cécile Gattus, responsable du service jeunesse et affaires scolaires, un point a été fait en fonction des éléments déjà connus et, surtout, inconnus à ce jour.
En attente de directives précises du gouvernement et de l'éducation nationale, le groupe de travail a toutefois pu acter que les directrices effectueraient un sondage auprès des familles afin de recenser les effectifs attendus. Un point d'étape essentiel qui conditionnera l'accueil des enfants.
Des mesures d'accès et dispositifs pour matérialiser les distanciations sociales seront mis en place (rubalise, flêchage, traçage...) par la municipalité.
Cette dernière fournira également des solutions hydroalcooliques en quantité suffisante et des masques taille enfant.
La réalisation de 500 masques en tissu taille enfant a en effet été souhaitée par le premier magistrat François Arizzi en accord avec la CPTS et les ateliers créa'Bormes. "Ces masques permettront aux familles d'aborder cette rentrée de manière un peu plus sereine je l'espère. Mais ces dernières devront ensuite veiller à les utiliser et les entretenir, puis s'équiper pour les renouveler", précise le maire.
Les services municipaux s'apprêtent également à accueillir, dans des conditions équivalentes, les enfants pour les temps de restauration scolaire et de périscolaire.
En attente de directives complémentaires, d'autres réunions sont prévues pour avancer, de concert, vers une reprise dans des conditions sanitaires optimales.