Service communication

Le 25/09/2017
à 15h44

Deuxième édition de la pyramide des chaussures

Bon nombre d’entre vous sont venus alimenter la construction éphémère de protestation contre les mines antipersonnel et signer la pétition !

Comme dans 30 villes de France, le défi symbolique de la pyramide des chaussures d’Handicap International a été lancé à la Favière, dans le cadre de la journée de lutte contre les mines antipersonnel et les armes explosives.

Dès 10h30, en présence du maire, François Arizzi, du docteur Isabelle Canonne, adjointe aux affaires sociales et de Véronique Ginoyer, conseillère municipale, petits et grands se sont mobilisés pour venir déposer des paires de chaussures place de la Fontaine. Une façon figurée de dire NON à l'utilisation des mines et bombes à sous-munitions. Autour de la pyramide, des ateliers ludiques et créatifs ont été proposés aux bambins par le CCAS, avec la participation des associations locales de danse et de chants. A travers ces distractions, la symbolique était forte : les enfants sont les premiers touchés par les mines dans les pays où ces armes sont rependues. Mais l’action ne va pas s’arrêter là car les nombreux souliers qui ont été amoncelés tout au long du week-end vont être remis à une association caritative.

Une belle initiative qui avait pour but de sensibiliser la population autour de la question du bombardement des civils.